type d'installation électrique

CLASSIQUE

 

Plus de 75% des habitations résidentielles sont aujourd'hui équipées d'une installation classique  : Tableau répartiteur - fusibles automatiques - un raccordement fixe entre les interrupteurs et les utilisateurs comme par exemple une lampe.

Le câblage est définitivement établi et les modifications ultérieures impliquent souvent de nouvelles saignées. 

 

Comment un système classique est-il construit ? 

Un système classique a, comme chaque système, un tableau répartiteur. Dans le tableau répartiteur se trouvent les fusibles automatiques qui divisent l'installation en divers circuits. Typiquement, vous avez un circuit pour l'éclairage,les prises, le chauffage, le four, le lave-vaiselle , etc....

Du tableau répartiteur partent des câbles 230 V vers les divers circuits de l'habitation. Dans une installation classique, un câble de 230V sera relié à la lampe via le circuit d'éclairage et via l'interrupteur.

En d'autres termes, l'interrupteur commutera du 230V et fera brûler la lampe. 

Il faut prévoir clairement à l'avance quel interrupteur aura quelle fonction.

Modifier cela par la suite est souvent impossible sans endommager le plafonnage. 

En cas de modifications, et pour éviter des travaux importants, des commandes sans fil peuvent apporter une solution.

 

 

 

  

    

AVEC TELERUPTEURS 

 

Comment fonctionnent  les télérupteurs ?

Un télérupteur est un relais "mémorisant" la position ( contact ouvert ou fermé).  La bobine du relais est alimentée par le biais de boutons-poussoirs. Chaque fois que la bobine est alimentée ( impulsion sur un bouton-poussoir), elle change l'état de son contact qui à son tour permettra l'alimentation des appareils d'éclairage.

Un organe de télérupteur reprend la fonction de l'interrupteur et est monté dans le tableau répartiteur.

La structure du câblage est totalement différente par rapport à une installation classique, on parle alors de " structure en étoile "

Mais comment le télérupteur sait-il alors quand il doit commuter ?  Très simplement, le télérupteur est relié via un câble basse tension ( ex. UTP ou SVV) à un bouton poussoir.  

En opérant ce poussoir, le télérupteur commutera l'éclairage. Les télérupteurs sont souvent mis en oeuvre lorsque plusieurs poussoirs doivent commander, par exemple, l'éclairage du hall. 

Cela est très difficile via une installation classique.

Vous placez autant de poussoirs que nécessaire et les reliez tous au télérupteur qui, dans notre exemple, commute l'éclairage du hall.

Si vous équipez toute l'habitation de télérupteurs, vous pouvez passez plus tard à la domotique, puisque tout le câblage est déja compatible. 

Les fonctions centrales sont possibles, mais demandent une attention particulière.  

 

 

 

 

INSTALLATION GEREE PAR UNE DOMOTIQUE

 

Quel est le principe de fonctionnement de l'automatisation domestique ( ou domotique ) ?

En fait, l'automatisation domestique est similaire à des télérupteurs.

Surtout en matière de câblage.

Les différences sont néanmoins significatives, et elle repose sur des modules intelligents dans le coffret électrique.

Les commandes sont principalement du type bouton-poussoir à raccorder à un câble basse tension ( UTP ou SVV ) sur un module d'entrée ( ou input module ) . Outre des boutons-poussoirs, ces modules permettent la connexion de : 

-Capteurs- détecteurs de mouvement - thermostats ambiants pour chauffage - anémomètres & dispositifs de mesure du soleil - système d'alarme - détecteurs de fumée - etc.

Un module de sortie ( output module ) dans le coffret électrique n'a pas pour seule fonction que de commuter l'éclairage, mais également une fonction spécifique comme :

-Des modules de commutation destinés notamment à l'éclairage, aux prises de courant.

-Des modules de variation de l'intensité qui permettent de faire varier l'intensité d'un variateur complémentaire, adapté à l'éclairage, ou à créer des ambiances.

-Des modules moteur pour la commande de store, des volets.

-Des modules de températures qui permettent la connexion de plusieurs thermostats d'ambiance pour obtenir plus de confort.

etc...

Ces modules spécifiques se distinguent par le fait qu'ils sont interconnectés et qu'ils assurent que tout est harmonisé.

Parmis les possibilités, citons des fonctions centralisées comme " tout éteint - tout allumé ", gérer des ambiances, des fonctions horaires. 

Il arrive souvent que quelques semaines après avoir emménagé dans le nouveau logement, nous nous rendions compte que le choix de certaines fonctions ou certains emplacements n'est pas idéal ou que nous avons oublié de prévoir des commandes.

Des fonctionnalités de commande peuvent être adaptées très facilement à posteriori, sans devoir modifier le câblage.

Le logiciel assure une adaptation à tout moment de cette installation pour obtenir le confort souhaité dans le logement et à l'améliorer.

 

 

 

 

 

         

 

 

 

© 2019 Electro Be & Be - BE 0451.282.008
Website by KMOSites